LA FORMATION SUR PLACE EST UN ENGAGEMENT POUR L’AVENIR DE LA JEUNESSE

La création d’ateliers de formation sur place est un projet pilote pour des jeunes entre 15 et 21 ans. L’idée est de concrétiser des centres de formation professionnelle dans le pays même.
Une fois les centres créés, des centaines de jeunes pourront apprendre un futur métier dans un système de formation professionnelle duale.

Bien se former, pour un métier technique aussi, c’est devoir passer par la case polytechnique ou l’université;  et cela coûte. La majeure partie des jeunes viennent de familles pauvres et financer l’écolage a déjà été très dur.

Un apprentissage ou une formation professionnelle duale n’existent quasiment pas en Afrique. Plus de 70% des jeunes n’ont pas de travail et ils n’ont aucune chance de suivre une telle formation. A 16 ans, à la fin du cursus scolaire leur “carrière” est déjà au bout.  En tant qu’auxiliaires ou journaliers la chance est alors mince d’évoluer vers un meilleur avenir.

Que reste-t-il d’autre que d’espérer et de désirer une autre vie. 

MATHIAS
POUR LA JEUNESSE AFRICAINE

Merci de soutenir la création d’ateliers de formation en Afrique

QUAND LEUR CONSTRUCTION SERA TERMINÉE, DES CENTAINES DE JEUNES POURRONT Y ÊTRE FORMÉS.

UN ENGAGEMENT SOLIDE POUR L’AVENIR DES JEUNES DANS LEUR PAYS

Est-ce important de construire des centres de formation professionnelle?

La construction de centres techniques et de formation professionnelle permet à des jeunes d’apprendre un métier dans leur pays en Afrique. Être un apprenti tout en continuant une formation dans un centre, un lycée technique, à la fin de la scolarité, c’est un statut quasi inconnu en Afrique.  Plus de 70% des jeunes n’ont pas de travail et n’ont aucune chance de suivre une telle formation, donc des perspectives d’avenir très limitées dans leur pays.

Les centres une fois érigés pourront être le foyer de centaines de jeunes apprentis qui auront une formation professionnelle qualifiée de manière à s’engager avec plus de succès dans leur avenir et celui de leur pays.

Où ériger les centres de formation?

Le pays en tant que patrie peut être le lieu d’opportunités quand des centres de formation y sont construits. C’est là où les jeunes grandissent, où habitent leurs familles, leurs amis, c’est là qu’ils pourront compter sur un meilleur avenir.

A qui s'adresse la formation?

La formation s’adresse à des adolescents et à de jeunes adultes qui, une fois l’école étatique terminée, ne se retrouvent qu’avec une formation juste passable et scolaire.

Ce sont précisément ces jeunes, sans perspectives dans leur pays, qui vont rechercher ailleurs des voies de secours.

La formation professionnelle crée une perspective et un avenir sûr pour ces jeunes dans leur pays d’origine.

Quelles professions créent des perspectives et assurent l'avenir?

Les pays industrialisés et leurs accords commerciaux avec l’Afrique détruisent les marchés intérieurs. Les meubles à petits prix de Chine, les flottes de pêche du monde entier; les produits agricoles, la viande, les vêtements usagés d’Europe et d’Amérique détruisent les professions traditionnelles qui autrefois permettaient de gagner un revenu satisfaisant, comme la couture ou la menuiserie. Mais même en Afrique, une couturière ne peut pas faire une nouvelle blouse pour 2 euros.

Les professions ayant un avenir plus sûr se retrouvent dans le secteur des services, la mécatronique pour les véhicules ou les machines agricoles, les électriciens, les cuisiniers ou les formations qualifiées dans le secteur de l’hôtellerie. Ce sont des secteurs avec de bons taux de croissance et surtout avec des emplois qui ne sont pas menacés par les accords commerciaux.

Des personnes qualifiées dans ces domaines sont recherchées, et rapidement.

LIGNES DIRECTRICES ET OBJECTIFS DE LA FORMATION

L'avenir de la formation professionnelle duale

Les apprentis vont combler les déficits du programme scolaire standard et leur chemin vers le succès se fera à travers le système de formation professionnelle duale.

Les ateliers de formation gérés par une entreprise offrent une formation professionnelle qualifiée dans le domaine pratique et l’enseignement par blocs donne l’apport théorique nécessaire à la matière

Grâce à cette double formation, les jeunes atteignent avec succès leur objectif de formation professionnelle qualifiée.

Les programmes IHK et VETA servent de base au contenu des cours

La formation est effectuée par des enseignants, maîtres artisans et techniciens de l’UE, collaborant avec la VETA (Autorité de formation professionnelle), qui dépend du ministère de la formation professionnelle. Les directives et les contenus pédagogiques confirmés pour chaque métier par la Chambre de Commerce et de l’Industrie constituent la base des différentes sections de formation.

La durée totale de la formation est de 3 à 3,5 ans, selon la profession et le niveau d’éducation de base dans la zone scolaire

Compétitif et tourné vers l'avenir

En raison du manque de formations spécialisées, les postes libres sont souvent occupés par des spécialistes de l’extérieur du pays. L’objectif de la formation est de rendre les jeunes qualifiés et compétitifs dans leurs professions.

Objectif

  • Donner une chance dans leur pays d’origine aux adolescents et aux jeunes adultes à l’éducation insatisfaisante par la formation professionnelle sur place.
  • Par une qualification professionnelle dans les métiers artisanaux et techniques les jeunes personnes  s’assurent future autonomie dans leur pays.
  • A moyen et long terme, le nombre de places d’apprentissage augmente grâce à la création de PME. Les ateliers de formation peuvent aussi être structurés pour faire émerger de petites entreprises. Les apprentis d’aujourd’hui seront les instructeurs de demain, dans leurs propres entreprises le plus souvent.

Un acquis durable

La formation professionnelle, le travail et un bon revenu constituent les étapes importantes qui permettent d’ échapper au cercle vicieux de la pauvreté. Cela ne concerne pas que les jeunes mais aussi leurs familles.

Les générations suivantes en profiteront aussi. Un revenu convenable sur la durée permet de financer la scolarité et la formation professionnelle de la génération suivante.

Le pays où ils vivent en profite aussi. Les personnes qui gagnent plus peuvent dépenser plus et paient aussi plus d’impôts. Avec plus de recettes fiscales, l’infrastructure peut être améliorée, ainsi que la santé publique et  l’éducation.

Des PME peuvent émerger et croître grâce aux spécialistes et au personnel qualifié. Elles font partie d’un tout qui améliore la croissance économique d’un pays.

EINE BERUFSAUSBILDUNG VERÄNDERT DAS LEBEN
AUS VERZWEIFLUNG WIRD ZUKUNFT

HEIMAT ALS CHANCE
LEHRWERKSTÄTTEN FÜR AFRIKA